• SoSkuld

Les grévistes fantômes



Hello chers lecteurs !

S'il y a bien une chose qui me révolte c'est lorsque les professionnels crient leur désespoir quant à leurs conditions de travail. Tout le monde est au courant, tout le monde le sait, nos dirigeants aussi le savent. Mais rien ne bouge. On a beau alerter, montrer, dénoncer, s'indigner, rien ne change. Pourquoi?

Hier j'ai vu un reportage de l'émission Médiapart "Ouvrez les guillemets" sur la lente cession de l'hôpital public aux intérêts privés et aux conséquences désastreuses du lean management sur les soignants. Une des soignantes interrogées à parlé alors des "Grévistes fantômes". Les soignants ont le droit de grève comme tout salarié, seulement la continuité des soins et les réquisitions font que ce droit est impossible pour nos professions, ça serait , bien sûr, immoral de laisser les patients sans soins. Nous exerçons des métiers vitaux et, à ce titre, on ne peut pas faire pression en arrêtant le travail. Conséquences, comme le pouvoir de "nuisance" des grèves des hôpitaux est quasi nul, il est impossible de forcer nos dirigeants à voir la réalité en face. Donc, oui, les soignants sont bel et bien comme des fantômes. Personne ne les entend.

Et je me demande combien de temps ça va encore durer.



42 vues

Copyright-SoSkuld 2008-2019, tout droits réservés, réalisé sur Wix