Bilan Première année à l’ABD




Coucou chers lecteurs!

Le mois de Mai s'achève et avec lui les cours, il est temps que je fasse le bilan de cette première année scolaire à l'Académie Brassart Delcourt! Ça passe si vite, c'est incroyable!

Voilà donc 8 mois qui ont volé et pendant lesquels je suis retournée sur les bancs de l'école pour apprendre à faire de la BD. Moi qui voulais progresser je ne suis pas déçue, les matières aident toutes dans ce sens. Les cours de narration permettent de reconnaitre les erreurs à ne pas faire et à rendre nos histoires plus fluides, agréables à lire et surtout fidèles à notre volonté narrative. J'avoue avoir du mal avec les placements de bulles et faire encore des erreurs mais entre ce que je faisais au début de l'année et maintenant ya pas photo…. Le dessin d'observation est de loin ma matière préférée, je n'en avais jamais fait (et oui…) et mes dessins n'étaient basés que sur la copie. Du coup j'ai découvert mes tics graphiques et en début d'année sortir mon carnet était une torture tellement je trouvais mes croquis abominables…mais j'ai pris de l'assurance et maintenant j'en fais tous les jours, dés que je suis assise (dans le métro, au resto, en sortie….) et ça paie! On a aussi de l'histoire de l'art (pour la culture et les références ça aide beaucoup), de l'expression écrite (la BD c'est pas que du dessin…), du dessin académique (la perspective, mon amour….), de l'expression corporelle (avec du théâtre, du yoga, de la danse….et même du mime!) et parfois des intervenants de renom viennent partager leur expérience avec nous! L'enseignement est complet, on est suivis individuellement et ma promotion est géniale. Je pense sans exagérer que je suis en train de vivre les plus belles années de ma vie sur le plan scolaire !

Sur le plan plus personnel ma principale difficulté est mon manque de confiance. Lorsque je bossais à l'hôpital il m'a fallu beaucoup de temps pour maitriser mon travail et j'avais du mal à m'intégrer à cause de ça. Avant de partir à l'école je maitrisais enfin mon boulot et j'avais confiance en mes capacités, portée par une super équipe. Il faut donc tout recommencer, je dois déconstruire 8 ans de travail graphique (basé sur de mauvaises habitudes) et je me retrouve à 30 ans avec des camarades jeunes et très talentueux. La "maturité" que j'ai mis des années à acquérir s'est envolée, laissant à nouveau place à une gamine avec un égo proche de zéro et sans arrêt insatisfaite (et être blogueuse reconnue ne met pas du tout à l'abri de ça…). Je suis passée par des phases d'abattement extrême au point de ne plus parvenir à dessiner et ce, plusieurs fois. C'est assez bizarre car ça marque aussi une progression dans le cheminement artistique mais c'est très pénible à vivre pour les autres qui doivent supporter mes autocritiques assassines. Je tente de corriger ce travers et ça sera ma priorité.

Concernant le blog, je pensais pouvoir concilier les exercices et mes publications mais force est de constater que c'est impossible. J'ai pu faire quelques dessins pour Soskuld mais plus mes histoires une fois par mois. Au début je me suis mise une pression monstrueuse car j'avais l'impression de laisser tomber mes lecteurs. Mais au fond si je fais tout ça c'est pour m'améliorer et devenir dessinatrice professionnelle, donc je m'éloigne un peu de Soskuld pour mieux la retrouver ensuite ! Cet été sera bien rempli car je compte bosser pour continuer à progresser. Je ne regrette absolument pas mon choix et je me régale, il me tarde de commencer l'année suivante!

Prenez soin de vous !

Copyright-SoSkuld 2008-2019, tout droits réservés, réalisé sur Wix